dimanche 9 mai 2010

Angoulême


Ici Cécile, qui vient d'apprendre qu'elle était écureuil d'or national pour le festival bd d'Angoulême de cette année ! 
J'ai mis la bd pour laquelle j'ai été primée: 
...






...
Je ne suis pas sûre qu'elle soit TRES compréhensible. 
L'idée c'était de faire un parallèle entre le flot des humains et le banc de poissons...
Pour plus d'informations, voilà...

7 commentaires:

Mathieu, alias Limiri1 a dit…

CECILE ECUREIL D'OR A ANGOULEME !!! SORTEZ LE CHAMPAGNE !!!!! =D =D =D

Mathieu, alias Limiri1 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Mathieu, alias Limiri1 a dit…

On retrouve un petit air de foule à la "Les Temps Modernes" de Chaplin... ^^

Et quelle belle image : l'Homme, voulant se jeter à l'eau (suicide) ; et sa malette (le travail aliénant) qui tombe à l'eau ! Et finalement, le poids du travail aliénant en moins, voilà qu'il n'y a plus de raison de se suicider ! Il repart tout heureux ! =D

Et l'image de malette au fond de l'eau avec les poissons !

Comme quoi en situation desespérée, ne pas tout rejeter d'un coup de la vie, mais simplement trouver le petit truc qui ne va pas ! =P

Bravo !

Anonyme a dit…

Enfin un commentaire vraiment objectif: c'est excellent!

Cotalos a dit…

J'aime beaucoup le pont glauque à souhait au-dessus d'une eau savamment polluée, mais qui abrite pourtant la vie.

Cécile a dit…

C'est fou comme mes lecteurs arrivent mieux que moi à exprimer ce que j'essaie de dire !^^

C'est vrai que les moutons dans la première scène des Temps Modernes était une image que j'avais en tête en faisant la bd.

Merci beaucoup pour vos commentaires.

aurore a dit…

Vraiment magnifique, très beau de crayon.C'est la première fois que je vais sur ton blog, je trouve extraordinaire avec le ton des couleurs et ce pont tout à fait sublime ! J'ai hâte de découvrir de nouvelles oeuvres. Bonne continuation